Parti Socialiste

FN à Aix : interpellation des candidats aux départementales de la droite aixoise.

Le par

Communiqué de presse

 

Nous entendons, à longueur de journée, la propagande du Front National selon laquelle ce parti serait respectable. Ce parti issu de l’extrême droite la plus nauséabonde aurait changé, accepté les valeurs de la République et serait devenu un simple parti populiste anti-européen et antisystème.

Nous avons avec inquiétude, entendu toute la semaine dernière de nombreux leaders nationaux de droite utiliser l’expression FNPS, mettant sur un pied d’égalité le PS et le FN. Et nous voyons, faute de position claire de l’UMP, l’électorat de droite glisser et se reporter de plus en plus largement sur les candidats FN.

Le FN un parti comme les autres ? Comme nous le montre le cas Aixois, il n’en est rien. Ainsi pour ses candidats aux élections départementales du 22 et 29 mars pour les cantons Aix 1 et Aix 2 le FN aixois présentera des candidats bien particuliers…et si peu républicains.

Pour le canton Aix 1, le FN a désigné Jérémie Piano, représentant du mouvement Génération Identitaire. Ce mouvement qui est la fraction jeune du Bloc identitaire connu pour ses provocations, son discours racialiste et qui s’est illustré par la mise en place de la soupe au cochon.

Pour le canton d’Aix 2, c’est Olivier Raffard de Brienne, leader local du parti royaliste et monarchiste l’Action française, qui portera les couleurs du FN. L’action Française qui fut au cœur de la collaboration avec Vichy et rejette toute idée de République au nom de la défense de la monarchie.

Alors même si les électeurs du FN ne sont pas tous anti-républicains nul doute que ses candidats aixois le sont.

Aussi nous demandons aux candidats de la droite aixoise, M Bouvet, B Devesa, M Perrin et M Bruet s’ils partagent l’idée que le PS et le FN sont identiques ou s’ils font encore la différence entre partis républicains et antirépublicains ? Et s’ils seront prêts dans le futur à faire des fronts républicains contre le FN.

Il semble que dans les Bouches du Rhône, comme dans beaucoup de départements, après les élections, lors du vote pour le président du département il n’y aura pas de majorité absolue. Aussi en cas de majorité relative, nous demandons aux candidats aixois de la droite départementale s’ils feront alliance avec ce FN là pour gouverner le Conseil Général des Bouches du Rhône.

Nous attendons des réponses des candidats aixois.

 

Cyril Di Méo

Secrétaire section PS Aix en Provence

http://aix.parti-socialiste.fr

Sur le même thème, lire aussi :

   Pour tout renseignement vous pouvez contacter la section au 07 88 15 89 34 Pour rappel les numéros et
Le par

Les derniers contenus multimédias