Parti Socialiste

Fermeture des bars à Aix : la mairie renvoyée à ses responsabilités

Le par

photo_nuit_03-49-20

C’est avec un certain soulagement que nous constatons que le préfet ne valide pas la demande de Mme Joissains de fermer tous les bars aixois à minuit trente au lieu des deux heures actuelles. Aix est une ville étudiante et vivante, n’en déplaise à Mme Joissains. Et ce malgré la perte de 5 000 étudiants ces 10 dernières années que sa gestion de la ville a entraîné. Il est normal que la jeunesse aixoise et les aixois puissent s’amuser et vivre dans leur ville. Ce qui se fait dans la plupart des quartiers de la ville sans difficultés, mais ce qui se fait aussi à Montpellier, Bordeaux, Lyon… là où la vie étudiante est organisée et gérée, devrait pouvoir se faire à Aix.

Face à quelques situations problématiques (des désagréments de bruit et d’occupation de l’espace public), dans quelques rues très localisées, Mme Joissains avait répondu par une mesure bazooka : la fermeture avancée à minuit trente pour toute la ville et tous les établissements. Mesure inadaptée et complètement démagogique car la mairie se déchargeait ainsi de toute responsabilité sur le préfet. Et elle pénalisait tous les professionnels pour quelques mauvais comportements. Or le préfet vient de rappeler la réalité et la responsabilité de la mairie avec ses pouvoirs de police.

La municipalité a la responsabilité de la police municipale qui a dans ses compétences le contrôle de l’occupation du domaine public, la tranquillité publique et de la police du bruit. Sans tuer toute l’activité nocturne de notre ville, il est donc demandé que Mme Joissains s’occupe de ce qui la regarde et de ce dont elle a le pouvoir, la tranquillité et le bon usage de l’espace public de la ville d’Aix. S’il y a des nuisances, que Mme Joissains fasse donc son travail de maire.

Il nous semble qu’une véritable politique d’intégration des étudiants à la vie de la ville permettrait aussi de solutionner nombre de difficultés créées par un abandon des étudiants au seul marché des établissements de nuit.

Sans céder à certains commerçants, en utilisant au mieux la police municipale ( le droit existant étant largement suffisant), nous attendons donc que Mme Joissains s’occupe enfin de l’attractivité aixoise et de la tranquillité des aixois, de manière ciblée et efficace. Mais la fin d’une police municipale fonctionnant 24h/24 avec la fin du service de nuit ne va hélas pas dans ce sens.

Sur le même thème, lire aussi :

   Pour tout renseignement vous pouvez contacter la section au 07 88 15 89 34 Pour rappel les numéros et
Le par

Les derniers contenus multimédias