Parti Socialiste

Primaires de la droite à Aix : Joissains s’arrange

Le par

Communiqué de presse : avec Joissains tout est possible ... surtout ce qui l'arrange Les Aixois viennent de recevoir dans leurs boites aux lettres une distribution massive du tract "Primaire Mode d'emploi" qui leur est adressé par Maryse Joissains Masini et Alexandre Gallese, au titre du parti Les Républicains. A la lecture de ce document, nous sommes très étonnés. En effet, nous constatons que les écoles primaires de la ville, qui servent traditionnellement de bureaux de vote aux élections officielles et sont donc bien connues des électeurs, seront utilisées par le parti Les Républicains pour leur primaire.

Marseillaise : suite des plaintes contre l’AF

Le par

L’Action française toujours impunie à Aix Écrit par  Sabrina Guintini  samedi 11 juin 2016 13:22   Une partie des représentants des organisations aixoises contre les violences d’extrême droite, réunie hier à l’occasion d’une conférence de presse. photo S.G. Les violentes exactions de l’Action française se multiplient mais aucune sanction judiciaire n’est encore tombée.Les formations démocratiques aixoises demandent à l’état de dissoudre le mouvement. Une pétition a été lancée.   Agressions de militants à l’intérieur même des locaux aixois du Parti communiste français (PCF), tentative d’incendie, injures xénophobes, irruptions dans les

Pétition pour la dissolution de l’Action Française

Le par

Les populations d’Aix-en-Provence, Pays d’Aix, Marseille sont, depuis maintenant plusieurs mois, victimes d’agissements de factions d’extrême droite radicales et violentes. Stimulés par le poids électoral du FN ces groupuscules décomplexés n’hésitent plus à faire le coup de poing, ni à hurler des injures racistes, xénophobes, antisémites… sur nos places et dans nos rues. Un bref rappel de ces trop nombreuses exactions : ·         En 2014, un commando fait irruption dans le local du PCF aixois. Dégradations, agression de militants. Une tentative d’incendie avait eu lieu quelques mois plus tôt ·         Des fanatiques rompent, à

Contre les violences de l’extrême droite à Aix. Rassemblement pour les libertés et la démocratie : le 19 mars à 16h aux allés provençales

Le par

Contre les violences de l’extrême droite à Aix. Rassemblement pour les libertés et la démocratie :  le 19 mars à 16h Nous assistons, depuis quelques mois, à une montée inquiétante de l’extrême droite. Le poids électoral du FN, la libération de la parole raciste engendrent une montée de la haine et de la violence de cette extrême droite décomplexée et visible dans nos rues : - Un commando d’extrême droite fait irruption dans le local du PCF aixois. Dégradations, tentative d'incendie, agression de militants. - Des fanatiques d’extrême droite rompent le Cercle de

Les Joissains : une famille en Or

Le par

    Nous apprenons ( http://lelab.europe1.fr/le-subterfuge-dune-elue-sur-la-liste-destrosi-pour-continuer-a-etre-partout-sans-cumuler-2636647 ) avec stupéfaction que non contente de cumuler sa fonction de sénatrice et de future vice présidente du conseil régional PACA, Sophie Joissains frappée par les limitations de cumul et donc contrainte de quitter ses postes d’ajointe au maire d’Aix et de vice présidente de la Communauté du Pays d’Aix, et donc de perdre les indemnités liées, envisagerait de devenir salariée du cabinet de sa mère / maire d’Aix en Provence. Elle devrait juste prendre "un poste

Les derniers contenus multimédias