Parti Socialiste

Réaction suite aux résultats du 1er tour des élections régionales.

Le par

Au niveau régional   C’est avec une grande tristesse que nous observons les scores très importants du FN dans toute la Région PACA. La gauche et les écologistes divisés n’ont pas su créer de dynamique malgré un bilan positif commun de trois mandats.  La gauche en Paca s’effondre. Nous espérons que nos dirigeants sauront entendre cette colère qui gronde et adapter leurs décisions politiques.  Face au sentiment d’impuissance, face à la peur de l’étranger, face à la crise du logement et dans une situation économique compliquée, le gouvernement

FN: Conférence perturbée à Sciences-Po Aix : Le Figaro

Le par

  Une conférence sur le Front National organisée par le Parti socialiste à Sciences-Po Aix a été perturbée par une vingtaine de militants masqués de l'Action française, un groupuscule monarchiste d'extrême droite. Les militants ont fait irruption hier soir dans une salle de classe de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) alors qu'une conférence consacrée à «la montée de l'extrême droite en région Paca» devait s'y dérouler. «Dissimulés derrière des cagoules, des casquettes et des écharpes, ils ont déployé des drapeaux français et de l'Action française, et crié "Socialistes assassins"», a décrit Jean-Victor Roux, étudiant élu au conseil d'administration de l'école et présent

Déclaration commune des formations politiques de gauche à Aix après les incidents du 2 décembre à l’IEP d’AIX

Le par

  En finir avec l’Extrême droite en pays d’Aix   Un an après l’agression dont ont été victimes les jeunes communistes aixois de la part d’un noyau d’activistes d’extrême droite se revendiquant de l’Action Française, c’est au tour du Parti Socialiste d’avoir été victime de l’irruption violente d’une vingtaine de militants au cours d’une conférence politique organisée au sein de l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix. Ces agressions, qui sont le fait d’un groupuscule historique lié à la pire tradition de l’extrême droite traditionaliste, fasciste et collaborationniste, s’attaquent directement à l’exercice pacifique de la liberté de réunion démocratique. Elles démontrent la haine que l’extrême droite

Les derniers contenus multimédias